Loading

Restauration de la Croix de marbre

Au programme la restauration de la Croix de marbre, classée Monument historique par arrêté du 13 août 1906 en Place de la Croix de marbre – Nice

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur: «Attaché à la sauvegarde, la protection et la connaissance de l’immense richesse de notre patrimoine niçois, la restauration de la Croix de marbre, classée Monument historique depuis 1906, est un engagement que j’ai pris de longue date. Je me réjouis que les travaux débutent et que cet édifice retrouve sa splendeur d’autrefois. »

 Les travaux

Ces travaux, réalisés sous le contrôle scientifique et technique de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), concernent la restauration des maçonneries, pierres de taille et couverture, ainsi que la restauration de la croix sculptée. Les tuiles existantes, non réutilisables compte tenu de leur procédé de pose d’origine, seront remplacées, après validation par la DRAC, par des tuiles vernissées neuves.

En effet, lors de la réunion de chantier du 17 mai 2018, il a été acté par l’atelier d’architecture Donjerkovic, architecte du patrimoine retenu pour assurer la maitrise d’œuvre de la rénovation du monument, les éléments suivants : « Les tuiles actuelles étant scellées, celles-ci ne pourront pas être récupérées après dépose. Les tuiles neuves seront remises en œuvre selon le même procédé de mise en œuvre : scellement direct sur voûte (protégée d’un enduit hydrofuge) ». La validation des échantillons présentés (tuiles neuves) avant mise en fabrication sera faite par la DRAC, qui a validé ce mode opératoire, lors d’une visite sur place et d’une présentation côte à côte des tuiles existantes et des échantillons.

Les tuiles remployées feront l’objet d’un second examen de tenue au gel par vérification visuelle. L’absence des défauts de structure pouvant affecter la résistance en flexion sera à nouveau effectuée par sonnage. Le recouvrement, le pureau et la pose seront identiques aux existants, avec fixation de l’ensemble des tuiles par clous en cuivre torsadé.

Novembre 2018

Dès novembre 2018, les Niçois pourront (re)découvrir ce magnifique monument historique érigé en 1568 pour commémorer le congrès de Nice, qui a rassemblé Charles Quint, François Ier et le pape Paul III, à Nice, en 1538.

Leave a Reply

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: